Motif Japonais #8 - Chidori

Chidori - 千鳥

chidori_motif_japonais_classique_washibox.jpg

Le motif chidori représente un petit oiseau de la famille des pluviers. Chidori se traduit littéralement par “mille oiseaux”, car il est souvent observé en nuée. Sa représentation est stylisée par l’oiseau en plein vol, les ailes déployées. Il est dit que le motif s’appelle chidori, car le cri de l’oiseau est ‘chiyo’, qui veut aussi dire ‘mille générations’... comme dans le chiyogami !

L'origine du motif est à chercher durant l'époque Heian. On retrouve les petits plouviers sur un coffre en laque maki-e (蒔絵) de cette époque, conservé à Koyasan. Le chidori se serait développé en même temps que les illustrations yamato-e (e.g. celles du Dit du Genji) qui correspondent à une esthétique japonaise en opposition aux peintures chinoises de l'époque.

Oiseaux côtier ou de grève, le chidori se retrouve souvent associé à des vagues (par exemple, seigaiha) dans les motifs. On appelle alors le motif namichidori 波千鳥, le chidori des vagues (nami) ou encore hamachidori 浜千鳥, le chidori de la grève (plage/hama).

Les pluviers présents au Japon sont pour la plupart des oiseaux migrateurs. Le motif chidori est alors symbole de persévérance, comme l’oiseau affrontant le vent et les vagues durant sa migration. Certains y voient aussi l’union familiale des parents et enfants, comme les nuées migratoires.

La présence du chidori renvoie à la fin de la période hivernale (arrivée du pluvier au Japon). Utilisé sur des kimono légers d’été, il est sensé apporté un sentiment de fraîcheur, un peu comme l'utilisation du motif de flocon de neige yukiwa (voir Motif #6). C’est peut-être aussi pour cela qu’on retrouve le chidori sur le noren (rideau japonais) des échopes de glace pilée kakigoori かき氷.

https://www.pakutaso.com/shared/img/thumb/PPP_kakigoorihajimemashita_TP_V.jpg