Motif Japonais #1 - Seigaiha

#1 Seigaiha - 青海波

seigaiha-papier-japonais-washi-chiyogami-motif.jpg

Le motif seigaiha (prononcer sé-gaï-ha) représente les vagues (波 nami, wa) de la mer (海 umi, hai) bleue (青 ao, sei). Le sens apporté par ce motif est celui d'éternité, comme les vagues sans cesse arrivant de l'océan qui s'étend à l'infini. C'est un motif très classique du papier Edo-chiyogami. On le retrouve aussi beaucoup sur des papiers d'emballage pour des objets/produits liés à la mer.

Le motif prend apparement son origine en Perse (l'Iran d’aujourd’hui) pendant la dynastie des Sassanides (224-651) (NB - j'ai pas encore trouvé de motif perse originel; quand ça sera le cas, je ferai une update de ce post). Le motif est parvenu au Japon durant la période Asuka (6e. & 7e.), par la route de la Soie en transitant par la Chine. Le mot japonais dérive en effet du chinois qing-hai-bo (j'ai pas mis les tons pour faire simple :P).

Le seigaiha est à la base une danse (舞楽 bugaku) du répertoire des musiques sacrées Gagaku 雅楽, une forme d'art musical à l'époque Heian (8e-12e) venu...de la Chine, bien entendu! Deux danseurs balancent lentement les bras pour donner aux longues manches de leur kimono un mouvement figurant des vagues. La danse seigaiha est notamment évoquée dans le chapitre 7 ('Momijiga' 紅葉賀, La Fête des Erables) du roman 'Le Dit du Genji' (écrit pendant Heian) lorsque le héro du roman, Genji, exécute la danse.

J'ai dit mal à trouver une image datant d'Heian illustrant une danse seigaiha avec des costumes ayant le motif. Mais le texte du Dit du Genji précise que le  (袍, sur-veste de kimono portée enfilée sur la manche gauche par les danseurs; cf. image ci-dessus) et les sabres des danseurs arborent des broderies et gravures de vagues et d'oiseaux chitori (千鳥; un autre motif classique pour un prochain post), qui contrastent très joliment avec la scène du feuillage rouge et or des érables. Ce qui est plutôt sûr, c'est que les danseurs de l'époque Edo (17e-19e) portaient bien des habits ornés de ce même motif de broderie, et que le nom de la danse s'est transféré à ce moment là.

Le seigaiha se décline en de nombreuses variations de couleur ou de traits, ou même avec des florescences de chrysanthème. Il existe aussi un motif ressemblant au seigaiha, mais qui représente la peau finement cranté de requin (un autre motif pour un prochain post). Le plus cocasse est que le motif de seigaiha est maintenant plus connu dans le monde entier pour signaler un réseau Wi-Fi (un réseau sans fil par onde/vague)!

Si vous êtes à la recherche de papiers aux designs japonais, rendez-vous sur la Petite Boutique du Papier Japonais: http://chiyogami-touch.alittlemercerie.com